Librairie Baba Yaga

avril2010

0

viktor
La malle aux images, Avril 2010

Editeur:

Ce soir-là l’enfant vit une chose surprenante. La tempête avait fui plus loin et tout était redevenu muet. On éprouvait une sorte de gloire paisible après un long combat. (…) A travers une grande plaie sombre du feuillage, [Viktor] aperçut le vide radieux du ciel. La forêt ne le protégeait plus et il ressentit comme une honte de nudité. Car, du fond de cette vaste clairière bleuâtre si lointaine, beaucoup de petits yeux implacables luisaient, des points d’yeux très perçants, des clignements d’étincelles, tout un picotement de rayons. Ainsi [Viktor] connut les étoiles, et les désira sitôt qu’il les eut connues.

Avis:

Encore une fois attirée par le dessin, je n’ai pas été déçue de ce coté là, je n’ai pas beaucoup aimé le scénario en revanche, assez convenu. L’éditeur nous dit que ce texte est adapté d’une nouvelle de Marcel Schwob « L’étoile de Bois ». Je ne connais pas l’originale, mais l’adaptation n’est pas très novatrice, le dessin est beau, il me rappelle celui de Grazia La padula: « Jardin d’hiver ». Donc à conseiller pour le dessin et si on aime les contes sans histoire!!

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS