Librairie Baba Yaga

octobre2009

0

souvenirseternel
Série: Les Cités Obscures
Casterman, Octobre 2009

Editeur:

Aimé, un enfant d’une dizaine d’années au crâne rasé, vit à Taxandria, une ville en ruines, emplie de colonnes corinthiennes et de grands palais déserts. Suite à un mystérieux cataclysme, les lois de « l’Éternel Présent » ont été promulguées à Taxandria : toute allusion au passé et au futur y a été interdite, toutes les machines ont été bannies. Aimé découvre un livre d’images qui relate ces terribles événements. Il est bouleversé par cette lecture et plus rien ne peut désormais l’arrêter. Parviendra-t-il à échapper à l’emprise sinistre du monde de l’Éternel Présent ?

Avis:

Génial! J’adore! D‘abord attirée par le dessin, j’ai parcouru la BD après l’avoir rentrée dans mon stock, j’aime beaucoup le graphisme, cet enfant au crane rasé qui déambule dans des paysages surréalistes, c’est magnifique, cela m’a un peu rappelée l’ambiance de Période Glaciaire de Nicolas de Crécy.
Une lecture approfondie m’a permis de gouter aux trouvailles du texte, j’ai pensé à Kafka, un Kafka qui aurait eu une culture plus chrétienne-catho, que judéo! C’est un monde sans femmes, elles sont enfermées, sans enfants, hormis le jeune protagoniste de l’histoire qui cherche malgré de lourds interdits à comprendre tous ces mystères
«?Chez nous la cathédrale est le lieu des jugements et des châtiments?» jugements rendus au confessionnal, images et textes oniriques, règles absurdes, monde d’après la grande catastrophe! Superbe!

Le prologue est à ne pas manquer. Il donne une autre dimension à cette BD.

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS