Librairie Baba Yaga

décembre2012

0

ostinato
Mercure de France, Broché, Février 1997

Fragments poétiques dédiés à l’enfance et au silence, illuminés jusqu’à l’incandescence par des épiphanies d’une beauté saisissante. Une écriture dense et austère.
« Que jamais la voix de l’enfant en lui ne se taise, qu’elle tombe comme un don du ciel offrant aux mots desséchés l’éclat de son rire, le sel de ses larmes, sa toute-puissante sauvagerie »

Existe en poche
ostinatopoche

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS