Librairie Baba Yaga

août2010

0

Critique envoyée par Ilyana, 12 ans

mellescaramouche
Des grandes personnes, Août 2010

Editeur:
Lorsqu’elle assiste à la mort de son père, tué en duel, Zinia Rousselières est loin d’imaginer qu’elle est à l’aube d’un singulier tour du destin. Dans le caveau familial repose en effet déjà un cercueil, le sien, ou plutôt celui de celle qu’elle croyait être… En un instant, le monde de la jeune fille vole en éclats, et elle n’aura désormais de cesse de découvrir sa véritable identité. Des bas-fonds de la capitale au faste de Versailles, de la cour des Miracles au Trianon de porcelaine, Jean-Michel Payet nous propulse dans une aventure rocambolesque, où Zinia, afin de percer le mystère qui entoure sa naissance, devra porter un temps le masque de Mademoiselle Scaramouche !

Avis:
Le format du livre est novateur et l’ouvrage est très agréable à tenir dans les mains. Une histoire très imaginative qui ne ressemble à rien de ce que j’ai pu lire auparavant.
Une intrigue très compliquée que petit à petit on délie au côté du personnage principal.
Les personnages sont très attachants.
Le livre est découpé tout d’abord en partie avec des titres puis en chapitres, c’est très pratique.
Le texte est très bien écrit mais le vocabulaire n’est pas trop compliqué.
On retrouve des personnages illustres de l’époque du Roi Louis XIV comme Molière, Madame de Montespan…
Mademoiselle Scaramouche est en fait Zinia qui est le personnage principal. Elle prend ce pseudonyme lorsqu’elle rentre dans une troupe de théâtre.
Un ouvrage complet que je conseille vivement à partir de 10/11 ans et qui fait partie de mes coups de coeur de l’année.

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS