Librairie Baba Yaga

août2009

0

voyagehiver
Albin Michel, Août 2009

Editeur:

Il n’y a pas d’échec amoureux.

Avis:

C’est une histoire d’amour, l’être aimé étant l’accompagnatrice d’un écrivain neuneu, et ne désirant rien d’autre que d’accomplir cette tache ingrate, l’amoureux est donc plus ou moins éconduit et décide de tout faire exploser, tout du moins un avion, comme tout amoureux éconduit peut chercher a le faire! De l’humour, du second degré! Des prénoms rares, un écrivain neuneu, qui pourrait être, Amélie elle-même se parodiant, se représentant comme la caricaturent les critiques! Jolie métaphore de l’écrivain: «?ne comprenant les choses qu’au moment où elle les écrit?»
Je vois ce livre comme un jeu, et plutôt réussi dans son genre.
Un talent indéniable pour la formule drôle et percutante: page 66:?«?terroriste de train…c’est minable…le terroriste aspire forcément au ciel…terroriste terrestre cela a un coté marin d’eau douce?»
«?La moitié des phrases avaient de quoi me faire mourir de joie quand l’autre moitié me décapitaient?»

Ultime pirouette:?page 39:?«?En cette époque où l’on échappe de moins en moins à la bobine de l’écrivain en gros plan sur la couverture?» Et qui voit-on sur la couverture de voyage d’hiver?

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS