Librairie Baba Yaga

novembre2003

0

Critique envoyée par Marie-Laure, ancienne libraire


Le Cherche Midi, Broché, Novembre 2003

Editeur:

Normandie, années soixante. Vincent, né de père inconnu, habite le château du comte de Costebelle, où sa mère est femme de chambre, son oncle garde-chasse. Les saisons s’écoulent dans une douce quiétude. Vincent passe une grande partie de son temps dans la forêt avec les braconniers, qui l’initient aux mystères de la nature. L’été de ses dix-neuf ans, alors que Nicole, la fille du comte, revient au château après quelques années passées à l’étranger, l’oncle de Vincent est sauvagement assassiné. A l’approche de la grande chasse à courre, les événements se précipitent. Vincent, animé d’un désir de vengeance, se lance à la poursuite des assassins de son oncle en compagnie d’un ami et découvre de terribles secrets trop longtemps enfouis, concernant sa famille et le village. Il fait ainsi connaissance avec le double visage de la nature humaine, capable de la plus grande cruauté comme de la plus belle des loyautés. En termes de vénerie, le  » beau revoir  » désigne l’empreinte bien marquée du pied d’un animal sur le sol. Celle qui permet au chasseur de localiser sa proie. Dans ce roman envoûtant, qui dresse un pont entre le roman naturaliste français et  » l’école du Michigan « , Guy de La Valdène recrée à la perfection la vie de village, ses mystères et ses non dits, et offre une vision violente et charnelle des noces de l’homme avec la nature

Existe en Livre de Poche

Avis:

Un roman puissant et d’une grande sensualité, envoûtant pour tous les amoureux de la nature que la forêt fascine, écrit dans un style à la croisée de Maurice Genevoix et de Jim Harrison

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS