Librairie Baba Yaga

juin2006

0

memoiredanslespoches1memoiredanslespoches2
Futuropolis Gallimard, BD, Juin 2006

Editeur:

Quelques mois après Le Sourire du clown, Luc Brunschwig propose, avec Étienne Le Roux au dessin, un récit résolument intimiste. Celui d’une famille apparemment sans histoire.
Construit à travers le regard de chacun des trois personnages principaux, le récit place résolument le lecteur au coeur même de leurs vécus, de leurs choix, de leurs fragilités, de leurs impasses, de leurs fuites…
À la justesse de Luc Brunschwig, répond la sensibilté du dessin d’Étienne Le Roux pour offrir à cette histoire du quotidien une lumière et une chaleur qui pourraient être de l’humanité.Petits mensonges, discrets arrangements, et autres secrets de famille…Dans un bar tranquille, une jeune femme allaite son enfant lorsqu’un vieil homme, désespéré, vient à elle et lui demande d’en faire autant pour le petit affamé qui hurle dans ses bras. La demande glace le sang de toutes les personnes présentes. Le vieil homme se retrouve rapidement cerné, pris sous le feu roulant des questions, contraint de raconter son incroyable histoire…
Une histoire sans révélations extraordinaires, sans évènements abracadabrants. Celle de sa famille. De sa femme, Rosalie. De son fils, Laurent. L’histoire de gens comme tant d’autres, se débattant au quotidien dans une société à laquelle ils tentent d’apporter un peu d’humanité, un peu d’amour,… modestement.
Or, c’est précisément aux limites et aux contradictions de leur humanité qu’ils vont tous trois être confrontés.
A la suite d’une décision, d’un choix de vie de Laurent, celui-ci découvre la vraie personnalité de sa mère, la lâcheté de son père, la face cachée du foyer qui est le sien.
Absolument rien, ni personne ne pourra alors empêcher l’implosion totale de cette famille que tout le monde pensait admirable et indestructible.

Avis:

Cette BD m’a d’abord attirée par son dessin, j’ai acheté pour la librairie l’integrale « Futuropolis Gallimard », le scenario est très bon: des situations obscures qui s’éclairent peu à peu, des personnages qui apparaissent sous un jour différent, rien n’est explicité tout est suggéré, c’est une BD qu’on crée en la lisant! Problemes traités multiples: l’immigration, les  traumatismes de la guerre, l’amour maternelle aveugle…

memoiredanslespochesplanche1

memoiredanslespochesplanche2

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS