Librairie Baba Yaga

janvier2010

0


Métaillié, Janvier 2010, Traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse

Editeur:

Quatre personnages plongés dans l’apocalypse de la modernité d’une grande cité vont voir leurs destins se croiser. Un chauffeur de taxi veuf qui ne peut pas se consoler de la mort de sa femme, un médecin sans illusions perdu dans les espaces virtuels de Second Life, une prostituée africaine accrochée à la vie que protège son totem, un petit lézard, et une vieille scientifique alcoolique et pédagogue sont les héros de ce conte philosophique sur fond d’assassinats en série, de terrorisme et de petits prodiges. En raconteuse d’histoires étranges talentueuse, Rosa -Montero nous parle des hasards et des coïncidences et écrit une histoire d’espérance, une tragicomédie entre humour et émotion. Un texte captivant qui nous montre que « la vie est belle, folle et douloureuse. Une fable pour adultes qui invite à profiter de la beauté, maîtriser la douleur et rire de cette incroyable folie ».

Avis:

Définition du clair-obscur: « Manière de traiter la lumière et l’ombre dans un tableau de telle sorte qu’elles semblent se fondre »

Ce roman donne tout en vrac: le noir et l’espoir, la cruauté, la trahison… et l’humanité qui pousse là dans les décombres comme du chiendent qu’on ne saurait éradiquer. Deux personnages d’homme: un médecin déprimé et un chauffeur de taxi qui vient de perdre sa femme, deux personnages de femme: une magnifique prostituée africaine qui a connu l’enfer dans son pays et un professeur d’université devenue alcoolique et solitaire. Tout est en place pour le jeu des destins sur l’échiquier bancal de la vie. Des rencontres, des croisements, la mort, la vie, et le talent de conteuse de Rosa Montero.

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS