Librairie Baba Yaga

février2009

0


Métaillé Noir, Février 2009

Le premier livre que j’ai lu de lu Arnaldur Indridason, « La voix », m’avait beaucoup plu, puis les deux suivants: « L’homme du lac » puis « Hiver Arctique », sujets toujours interessants. Chaque livre aborde un thème différent, fait connaître l’islande, le dernier aborde le probleme de l’immigration, du racisme dans ce pays, mais ce sont des thèmes universels…
Le commissaire est un type fort attachant comme l’Adamsberg de Fred Vargas, ce qui est très touchant chez cet homme c’est que ses enquêtes, il les aborde avec ses propres félures, il se sert d’elles pour déchiffrer l’indéchiffrable, comme l’écrivain est poussé à écrire pour avancer dans l’énigme de son existence: Erlendur a perdu son jeune frère dans une tempete de neige, il n’a pas réussi a le protéger, il lui a laché la main, et cette nouvelle enquête ou un enfant thaï est retrouvé mort le ramène à sa propre culpabilité, texte attachant, un univers!

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS