Librairie Baba Yaga

février2009

0


Belfond, Broché, Février 2009

Editeur:

Un suspense inouï qui vous prend à la gorge, le portrait d’un homme en quête de vérité, ou péril de sa vie et de celle des siens, la restitution magistrale de cette implacable machine à broyer les hommes que fut le système soviétique. Le premier roman d’un jeune auteur qui fait une entrée fracassante sur la scène littéraire internationale. Hiver 1953, Moscou. Le corps d’un petit garçon est retrouvé sur une voie ferrée. Agent du MGB, la police d’Etat chargée du contre-espionnage, Léo est un officier particulièrement zélé. Alors que la famille de l’enfant croit à un assassinat, lui reste fidèle à la ligne du parti : le crime n’existe pas dons le parfait État socialiste, il s’agit d’un accident. L’affaire est classée mois le doute s’installe dans l’esprit de Léo. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Léo est contraint à l’exil avec sa femme, Raïssa, elle-même convaincue de dissidence. C’est là, dans une petite ville perdue des montagnes de l’Oural, qu’il va faire une troublante découverte : un autre enfant mort dans les mêmes conditions que l’ » accident  » de Moscou. Prenant tous les risques, Léo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d’eux des ennemis du peuple…

Avis:

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre sur le système soviétique sous Staline dépeignant avec autant de force ce système qui ne tient debout que par une cohérence interne, défiant toute logique, mais extrêmement logique, dont on ne peut pas sortir, et contre lequel on ne peut rien. L’essentiel du roman se passe en 53, année de la mort de Staline.
Léo, brillant officier du MGB, ancêtre du KGB, est un élément exemplaire, agit sans se poser de questions, torture, tue pour la bonne cause: la cause du peuple! Et puis ce bel édifice se fissure, le doute s’insinue: il est confronté à la mort d’un puis de plusieurs enfants. Une évidence se fait jour, qui va à l’encontre de toutes ses croyances : il s’agit de crimes commis par un tueur en série, et malgré l’étau qui se resserre autour de lui, il va tout faire pour le démasquer, et faire cesser le carnage.
Excellent thriller qui tient en haleine jusqu’au bout, et peinture poignante d’une Russie torturée.

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS