Librairie Baba Yaga

octobre2010

0


Flammarion, Broché, Octobre 2010

Editeur:

Naziran a 22 ans et elle n’a plus de visage. Ses traits ont fondu, sa peau est rongée, ses yeux sont aveugles. Il y a deux ans, en pleine nuit, on lui a versé de l’acide sur le visage pendant qu’elle dormait. Pour la tuer, pour se débarrasser d’elle, définitivement. Mais Naziran, laissée pour morte, a survécu. Un véritable parcours du combattant pour cette jeune paysanne pakistanaise, dont la vie n’a été qu’une succession de violences et d’humiliations : son père, un homme brutal et peu aimant, la marie de force à 13 ans. Son époux la frappe sous prétexte qu’elle ne lui donne pas d’héritier mâle. Après la mort de son mari, sa belle-famille l’oblige à épouser son beau-frère, un homme bien plus âgé qu’elle et déjà marié. On ordonne même à la jeune femme de donner l’un de ses enfants à une tante. Mais aujourd’hui, Naziran veut retrouver sa dignité de femme, d’être humain. Elle ose témoigner pour que soient reconnues toutes les victimes de la pire torture qui soit : celle de l’acide. Avec la collaboration de Célia Mercier, journaliste, grand-reporter, spécialiste du Pakistan. Ce livre est publié avec le soutien et la collaboration de l’ONG Acid Survivors Foundation.

Avis:

Je lis rarement ce genre de témoignage, je crains le voyeurisme et le sensationnel.
Je me suis cependant plongée dans ce livre, sensibilisée par le très beau livre de Firouz Nadji-Ghazvini: « Le Trèfle bleu ».
Ici, il ne s’agit pas d’une œuvre littéraire. Dans les deux cas ces livres tournent autour de la violence faite aux femmes en pays musulman. Cependant la préface de la présidente d’ »Acid Survivors Foundation » rappelle que « le vitriolage ne connait aucune frontière géographique, culturelle, linguistique et religieuse… Le phénomène s’étend »
Ce qui est intéressant dans ce texte c’est qu’il nous fait découvrir le milieu dans lequel le drame a pu avoir lieu: la famille, la pauvreté, la superstition, la cupidité, les mœurs… Page 266:  » le problème numéro 1 c’est l’éducation; les riches seigneurs de notre région (le Pakistan) veulent maintenir les paysans dans l’ignorance pour mieux les contrôler. »
Cette toute jeune femme mère de deux enfants, défigurée et devenue aveugle à cause de l’acide montre un courage et une détermination fabuleux.

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS