Librairie Baba Yaga

mars2012

0


Au Rouergue,la Brune, Mars 2012

J’ai reçu ce livre en service de presse, merci donc au Rouergue et au magazine Page, pour qui j’ai écrit une notice. Je n’avais pas encore lu cet auteur, (c’est Chantal qui le lisait, la plus jeune des trois sorcières a trouvé une place de libraire dans sa région natale, le Sud Ouest, nous lui souhaitons bonne chance!) elle a beaucoup écrit pour la jeunesse: « Attention fragiles » par exemple, et ces deux ouvrages pour adultes les plus connus, peuvent aussi se lire par des ados bons lecteurs, tant ses livres sont plein d’espoir et de drôlerie même si les sujets traités sont souvent graves. »La tête en friche » et « Vivement l’avenir »

Marie-Sabine Roger parvient ici une nouvelle fois à faire rire des travers de l’humanité. Cette fois ci c’est le microcosme de l’hôpital qui est passé au scalpel en la personne d’un retraité bougon.
Un vieil homme solitaire et désabusé « veuf, sans chiens ni enfants » se retrouve dans une chambre d’hôpital. Il a chuté d’un pont, sans explications. Elles viendront peu à peu grâce à l’enquête de l’inspecteur et au témoignage du jeune prostitué qui l’a repêché dans la Seine.
Ecrire devient sa seule occupation: il fait le point sur sa vie, et nous fait partager son humour décapant. Les retours en arrière et sa vie à l’hôpital rythment le récit. Le chirurgien pète-sec, les portes qu’on ne ferme pas: « L’avantage de l’hôpital, c’est ce respect total pour votre vie privée. » Mais l’hôpital c’est aussi ça: « Il y a les douleurs salopes, qui vous réveillent en pleine nuit et attendent avec vous que le soleil se lève ».
L’essentiel du roman on le trouve dans ces relations humaines que le narrateur fuit mais qui vont le faire tout doucement évoluer et changer de point de vue: il y a le flic sympa qui va devenir son ami, le jeune prostitué qu’il réussit à braquer par ses questions à l’emporte pièce, la petite boulotte du troisième qui lui emprunte son ordinateur portable sans lui demander son avis et qui s’attache à lui.
Comme dans « La tête en friche », l’homme blindé, égoïste, l’est moins qu’il ne veut le faire croire…

Vous aimerez « La tête en friche » et « Vivement l’avenir », pour retrouver la verve de l’auteur, et un livre comme « Ensemble c’est tout » de Gavalda, pour le bonheur des rencontres improbables et un certain optimisme malgré tout!

Vous aimez? Partagez!

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

RSS